déceler


déceler

déceler [ des(ə)le ] v. tr. <conjug. : 5>
• 1188; de dé- et celer
1Découvrir, mettre en évidence (ce qui était celé, caché). découvrir, dévoiler, révéler. Déceler un secret, une intrigue. « Ses pieds nus, ses genoux que la robe décèle » (Vigny). Déceler les intentions de qqn. « elle a une sorte de don pour déceler leur malice occulte » (F. Mauriac). Déceler une fuite de gaz. détecter, repérer, trouver.
2(Choses) Faire connaître, être l'indice de. annoncer, dénoncer, indiquer, manifester, montrer, prouver, révéler, signaler, trahir. Cette végétation décèle la présence de carbonate de chaux dans le sol. « ce serrement de la gorge, ce spasme de la poitrine qui décèlent le désarroi produit dans notre système nerveux par un choc trop intense » (Bourget).
⊗ CONTR. 1. Cacher, celer. ⊗ HOM. Décèle :desselle (desseller), descelle (desceller).

déceler verbe transitif (de celer) Littéraire. Découvrir, dévoiler ce qui était caché : Déceler un secret. Parvenir à distinguer, à repérer quelque chose : Déceler une fuite de gaz. Détecter, repérer chez quelqu'un quelque chose qui n'y était pas apparent : On a vite décelé chez lui un don pour le piano. Révéler l'existence de quelque chose, en être l'indice ; indiquer, signaler : La voix décelait l'émotion.déceler (difficultés) verbe transitif (de celer) Conjugaison Attention à l'alternance e/è : déceler ; je décèle, il décèle, mais nous décelons ; il décèlera ; qu'il décèle mais que nous décelions ; décelé. ● déceler (homonymes) verbe transitif (de celer)déceler (synonymes) verbe transitif (de celer) Littéraire. Découvrir, dévoiler ce qui était caché
Synonymes :
- pénétrer
Parvenir à distinguer, à repérer quelque chose
Synonymes :
- détecter
- repérer
Détecter, repérer chez quelqu'un quelque chose qui n'y était pas apparent
Synonymes :
- découvrir
Révéler l'existence de quelque chose, en être l'indice ; indiquer, signaler
Synonymes :
- dénoter
- dévoiler
- révéler

déceler
v. tr.
d1./d Découvrir (ce qui était caché). Impossible de déceler le moindre indice.
d2./d être l'indice de; faire découvrir, révéler. C'est un léger bruit qui décela sa présence.

⇒DÉCELER, verbe trans.
A.— [Le suj. désigne une pers.] Découvrir, faire apparaître ce qui était caché. Déceler une intrigue :
1. ... on dirait qu'il veut déceler la tare pour après coup s'empoisonner lui-même indéfiniment de l'avoir décelée ...
DU BOS, Journal, 1924, p. 22.
Emploi pronom. Se manifester, se montrer :
2. Sainte Térèse était la bonté même, mais lorsque, dans son chemin de la perfection, elle parle des nonnes qui se liguent pour discuter les volontés de leur mère, elle se décèle inexorable...
HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 219.
En partic., Techn. Déceler une fuite de gaz. La trouver, la détecter.
B.— [Le suj. désigne une chose] Manifester la présence, révéler l'existence de. Plus que les traits, la voix décèle la race (RADIGUET, Bal, 1923, p. 28) :
3. Ainsi Notre-Seigneur, précédé par toutes sortes de guérisons et de miracles, chassant les démons et multipliant les pains. Ses œuvres le précèdent et le décèlent.
CLAUDEL, Un Poète regarde la Croix, 1938, p. 303.
Prononc. et Orth. :[desle], (je) décèle []. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787 écrivent décéler. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1188 « dévoiler ce qui est caché » (AIMON DE VARENNES, Florimont, éd. A. Hilka, 9331); 2. 1564 « faire connaître, être l'indice de » (Indice de la Bible ds Lar. Lang. fr.). Dér. de céler; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :585. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 765, b) 291; XXe s. : a) 592, b) 1 318.
DÉR. 1. Décelable, adj. Qui peut être décelé. Le processus donc de destruction cellulaire était à peine décelable (CAMUS, Cas intéress., 1955, p. 680). []. 1re attest. 1897 (A. Sallard in G.-M. DEBOVE et Ch. ACHARD, Man. de Méd., VIII, 106 ds QUEM. fichier); de déceler, suff. -able. Fréq. abs. littér. : 10. 2. Décèlement, subst. masc., peu usité. Action de déceler. Le décèlement d'un complot (ROB.). []. Ds Ac. dep. 1762. 1re attest. 1546 (R. ESTIENNE, Dict. latinogallicum ds Rom. Forsch t. 32, p. 42); de déceler, suff. -ment1.

déceler [des(ə)le] v. tr. [CONJUG. lever.]
ÉTYM. 1188; de 1. dé-, et celer.
1 Faire voir.(Sujet n. de chose). Découvrir, laisser voir (ce qui était celé, caché); être le signe, le symptôme de (une chose cachée). Découvrir, dévoiler, montrer, percer, révéler.(Concret). || Une brèche dans le mur décelait un superbe parc.(Abstrait). || Son article décèle un secret, une intrigue.
1 Ses papiers décelèrent le libertinage du jeune homme.
Saint-Simon, Mémoires, XI, 184.
2 Ses pieds nus, ses genoux que la robe décèle (…)
A. de Vigny, Poésies complètes, « La dryade ».
2.1 Cependant Jasper Hobson surveillait lui-même toutes les parties du massif, écoutant si quelque bruit ne décèlerait pas un travail souterrain. Mais rien ne se fit entendre.
J. Verne, le Pays des fourrures, t. II, p. 261.
(Sujet n. de personne). Percer à jour, révéler.(Concret). || Déceler la présence d'un trésor. || Déceler une fuite de gaz. Détecter.(Abstrait). || Déceler les sentiments vrais de qqn, ses intentions.
3 (Il) savait en déceler les faux semblants chez les autres.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 209.
4 Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle interprète toujours sainement les faits ni les motifs des actions d'autrui, mais elle a une sorte de don pour déceler leur malice occulte.
F. Mauriac, la Pharisienne, XIV, p. 228.
Vx. (Sujet n. de personne ou de chose). || Déceler qqn. Dénoncer, trahir.
5 Mes frères, leur dit-il, ne me décelez pas;
Je vous enseignerai les pâtis les plus gras;
Ce service vous peut quelque jour être utile,
Et vous n'en aurez point regret.
La Fontaine, Fables, IV, 21.
6 (…) Ciel ! si quelque infidèle,
Écoutant nos discours, nous allait déceler !
Racine, Esther, II, 8.
2 (1564). Sujet n. de chose. Faire connaître, être l'indice de… Annoncer, démontrer, indiquer, manifester, montrer, prouver, révéler, signaler, trahir (→ Affection, cit. 16; aspect, cit. 16). || Cette végétation décèle la présence de carbonate de chaux dans le sol. || Symptômes qui décèlent une maladie grave.
7 (…) mais tout décèle à mon cœur attentif vos agitations secrètes.
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, I, Lettre III.
8 La certitude qu'elle allait disparaître lui infligea ce serrement de la gorge, ce spasme de la poitrine qui décèlent le désarroi produit dans notre système nerveux par un choc trop intense.
Paul Bourget, Un divorce, III, p. 108.
9 C'était un quartier aristocratique : les vieilles maisons, bâties en planches de nuances foncées, décelaient une opulence mystérieuse (…)
Loti, Aziyadé, IV, XIX, p. 203.
——————
se déceler v. pron.
Se manifester, se trahir, se montrer.
10 Son éloquence était déjà formée et se décelait par mille traits.
Mairan, Éloges, Polignac.
11 (…) Sainte Thérèse était la bonté même, mais lorsque (…) elle parle de nonnes qui se liguent pour discuter les volontés de leur mère, elle se décèle inexorable (…)
Huysmans, En route, p. 138.
CONTR. Cacher, celer.
DÉR. Décelable, décèlement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déceler — DÉCELER.v. a. Découvrir ce qui est caché. Il se dit Des choses et des personnes. Déceler un secret. Déceler un crime. Il s étoit caché chez son ami, on l a décelé. Il ne veut pas être connu, ne l allez pas déceler. Son embarras décela son crime.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • deceler — Deceler. verb. act. Decouvrir ce qui est caché. Il se dit des choses. Il a decelé mon secret. deceler un crime. Il se dit aussi des personnes. Il m a decelé. ne me decelez pas …   Dictionnaire de l'Académie française

  • deceler — Deceler, Rencuser, Prodere, Indicare …   Thresor de la langue françoyse

  • déceler — (dé se lé. La syllabe ce prend un accent grave, quand la syllabe qui suit est muette : je décèle, je décèlerai) v. a. 1°   Découvrir la personne ou la chose qui était celée, cachée. •   Ils confessent leur crime et n osent déceler le sien, VAUGEL …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉCELER — v. a. ( Je décèle. Je décèlerai. ) Découvrir ce qui est caché. Il se dit en parlant Des choses et des personnes. Déceler un secret. Déceler un crime. Il s était caché chez son ami, on l a décelé. Il ne veut pas être connu, n allez pas le déceler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉCELER — v. tr. Dévoiler ce que quelqu’un cache intentionnellement. Par extension, Son action décèle une âme corrompue. Son caractère s’est enfin décelé. Il signifie aussi Dévoiler quelqu’un qui cache intentionnellement ce qu’il fait. Il ne veut pas être… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déceler — vt. , détecter, découvrir qc. de caché ou de peu visible : déslâ, trovâ (Albanais), déssèlâ (Saxel). E. : Dénoncer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dizoleiñ — déceler …   Dictionnaire Breton-Français

  • NEUROLOGIE CLINIQUE — L’étude des maladies du système nerveux constitue l’objectif des sciences neurologiques. Leur but est d’extérioriser une lésion dont le siège peut se situer aux différents étages de l’appareil nerveux, altérant soit ses voies, soit ses structures …   Encyclopédie Universelle

  • détecter — [ detɛkte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1923; angl. to detect « découvrir » ♦ Déceler l existence de (un corps, un phénomène caché). Détecter une fuite de gaz. Par ext. ⇒ déceler, découvrir. Détecter les faiblesses d un adversaire. ● détecter… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.